Home / International / La station de Bokor Hill au Cambodge

La station de Bokor Hill au Cambodge

Établie à l’origine comme lieu de retraite pour les colonialistes français à la recherche d’un climat plus frais, la station collinaire de Bokor, dans la chaîne de montagnes de Damrel, dans le sud du Cambodge, est un vestige important du début du XXe siècle. Cette enclave située au sommet du mont Bokor s’est enrichie d’une population cherchant un répit dans la chaleur estivale oppressante, mais au fil du temps, elle a connu de nombreuses périodes d’abandon. Malgré son passé chargé d’histoire, la station de Bokor est devenue une destination de choix pour les voyageurs qui explorent le Cambodge.

Sommaire

Les attractions touristiques autour de la station de Bokor

Les cascades de Popokvil

Situées dans le parc national qui englobe la station de montagne, les chutes d’eau de Popokvil sont une belle attraction, particulièrement énigmatique pendant la saison de la mousson. Ici, les sentiers menant aux cascades offrent aux amateurs d’activités de plein air des randonnées qui peuvent durer de deux à huit heures. Les chutes d’eau, qui signifient « nuages tourbillonnants » en langue khmère, portent bien leur nom, surtout dans la brume, créant ainsi une ambiance éthérée. Pour les amateurs de visites guidées, le Thansur Bokor Highlands Resort propose des excursions à des prix modérés, ainsi que la location de bicyclettes pour parcourir les campagnes.

Le palais du Bokor

Datant de près de cent ans, le palais du Bokor, édifice colonial français de premier plan, témoigne de l’architecture française du début du XXe siècle et fait partie des principaux sites touristiques du Cambodge. Après d’importantes rénovations, il abrite aujourd’hui un hôtel et un casino opulents, offrant un aperçu de l’histoire coloniale du Cambodge. Encadré par de vieilles villas françaises et les vestiges d’une ancienne église catholique, le palais offre aux visiteurs la possibilité un voyage dans le temps tout en profitant de panoramas magnifiques.

La zone de méditation sacrée des 100 rizières

Au cœur des forêts tropicales denses près de la station de Bokor Hill se trouve une étendue isolée connue sous le nom de zone de méditation sacrée des 100 rizières. Ici, les terrains rocailleux imitent la quintessence des rizières, créant une toile naturelle à la fois étonnante et tranquille. Les visiteurs se réfugient souvent ici pour la méditation, en quête de réconfort dans le calme naturel et le léger bruissement de la brise de la forêt.

Le Damnak Sla Khmao

Le Damnak Sla Khmao ou le Palais noir, ancienne résidence royale construite pour le roi Sihanouk, se trouve au milieu du paysage étrangement captivant de la vallée de Bokor. Construit en briques et en bois noirci, ce vestige offre une vue imprenable sur les montagnes et les vallées environnantes. Les ruines constituent pour les touristes un cadre d’une beauté enchanteresse, avec des échos de l’histoire.

Le Wat Samprove Pam

Commandé par le roi Monivong, le Wat Samprove Pam est un magnifique complexe de temples, imprégné de légendes locales. Au-delà de sa signification spirituelle, le temple sert de point d’observation, offrant une vue sur le canyon voisin et sur la mer. Les visiteurs du Wat Samprove Pam affluent fréquemment, non seulement pour contempler les caractéristiques architecturales khmères exquises, mais aussi pour s’imprégner des paysages qui s’étendent à perte de vue.

Le monument de Lok Yeay Mao

Le monument colossal Lok Yeay Mao, de 30 mètres de haut, rend hommage à une ancienne figure mythologique du bouddhisme cambodgien. Vénéré par les communautés de pêcheurs le long de la côte, le monument surplombe le vaste paysage, offrant symboliquement une protection aux voyageurs, aux chasseurs et aux pêcheurs. Grâce à ses forêts denses et à ses contours montagneux, le monument offre aux visiteurs des vues uniques et saisissantes.

La meilleure saison pour se rendre à la station de Bokor Hill

Contrairement aux températures élevées du nord en mai et juin, le climat de la station d’altitude de Bokor est plus doux, avec un mercure avoisinant les 25 degrés Celsius. Néanmoins, la mousson apporte de fortes précipitations, ce qui fait de la période de décembre à avril le meilleur moment pour visiter cette station de montagne et le parc alentour. En effet, cette période est marquée par l’absence de pluie et des températures agréables, idéales pour les personnes souhaitant pratiquer des activités de plein air et admirer des vues époustouflantes sur le golfe de Thaïlande par temps clair. Pour les personnes intéressées par des excursions plus courtes, les vestiges de l’ancienne ville française constituent l’occasion d’une agréable excursion d’une journée.

L’accès à la station de Bokor Hill

Pour les personnes qui partent de Phnom Penh, il existe des bus climatisés qui assurent un transport direct jusqu’à la station de Bokor Hill. La station de bus de Kampot propose également des services de bus similaires, avec un départ le matin et le soir. En voiture, le voyage peut être effectué à partir de Kampot, un grand centre urbain situé à proximité de la station de Bokor Hill. De récentes améliorations de l’infrastructure ont permis de réduire la durée du trajet entre Kampot et la station de Bokor Hill à un peu moins d’une heure. En outre, les excursions d’une journée vers les vestiges coloniaux de Bokor peuvent être facilement organisées à partir de Kampot. Pour les amateurs de trekking et de randonnée, une visite guidée du parc national de Bokor est disponible. La route de Kampot à la station de Bokor Hill est adaptée aux déplacements en moto. Les voyageurs qui préfèrent se déplacer par leurs propres moyens jusqu’à la station de montagne peuvent emprunter des motos dans différents points de vente à Kampot.

À propos de

Vérifier aussi

Panneaux LED – découvrez comment tirer parti du marketing et de la publicité de votre entreprise

Apprenez comment maximiser les efforts de marketing et de publicité de votre entreprise grâce aux …